La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

L’Occre ferreuse

Posté le 22/04/2018
Plusieurs propriétés sont aux prises avec ce phénomène naturel d'oxydation mais pourquoi et comment cela ce produit t-il ?
Nous tenons à vous informer sur un problème de moins en moins rare et qui cause bien des maux de têtes à ses victimes:
Qu’est-ce que l’ocre ferreuse?
 
L’ocre ferreuse est un phénomène biochimique. Au contact d’oxygène et d’eau, le fer contenu dans le sol et/ou les ferro-bactéries présentent dans la nappe phréatique produisent une masse gélatineuse orangée. C’est cette boue d’hydroxyde de fer que l’on nomme ocre ferreuse. Graduellement, elle se fixe aux parois du drain et provoque l’obturation du conduit.
 
Comment reconnaître l’ocre ferreuse et quels dommages entraîne-t-elle? 
 
Souvent, l’apparition de dépôts de couleur rouille à la sortie du drainage ou dans les fossés, ou encore les bords de rivières environnantes peut être un signe de présence d’ocre ferreuse. Les dommages, qui peuvent se manifester dès les premières années de construction, peuvent être très importants.
L’ocre ferreuse s’accroche entre autre aux parois intérieures et extérieures des drains et aux entrées d’eau de la pompe submersible. Elle nuit au fonctionnement de la pompe et obstrue le drain. Elle peut aussi se déposer dans le bassin de captation ou dans la conduite de l’égout pluvial et colmater l’enveloppe filtrante du drain.
 
Comment prévenir le phénomène?
 
Avant d’acheter une maison neuve, prenez les mesures nécessaires pour prévenir les problèmes d’ocre ferreuse. Aucune mesure n’est encore obligatoire, mais de simples tests de sols pourraient vous éviter bien des ennuis et permettre à l’entrepreneur d’apporter au besoin les correctifs adéquats au projet.
 
Avant de le début de la construction, faites évaluer par un professionnel les conditions existantes (historiques du site, topographie, type de sols, pH, quantité de fer dans le sol, présence de ferrobactéries, etc.), le niveau des eaux souterraines et la fluctuation annuelle de la nappe phréatique.
 
Si le sol est sablonneux, si la nappe phréatique est élevée ou si la quantité de bactéries ferrugineuses est importante, soyez vigilants. Si les fondations se situent plutôt au-dessus du plus haut niveau d’élévation de la nappe (ce qui se produit généralement au début mai), les risques de problème sont nettement diminués. Ainsi, assurez-vous que l’entrepreneur adapte le niveau de la dalle pour le situer au-dessus de celui de la nappe.
 
Il vous serait également utile de vous informer auprès de la municipalité et du voisinage pour savoir si des cas d’ocre ferreuse ont été rapportés près de votre terrain. Parfois, l’ocre ferreuse est visible dans les fossés et les rivières des environs sans même avoir à creuser.